LES HONORAIRES EN TOUTE TRANSPARENCE

«  Dans l'imaginaire collectif, les services d'un avocat sont tellement onéreux qu'ils dissuadent la plupart des recours en justice. Si vos droits n'ont pas de prix, leur défense par un professionnel représente, elle, un coût.

 

Ce coût ne devrait pourtant empêcher aucun justiciable, quel que soit son statut ou sa fortune, d'être défendu au mieux : c'est le sens de mon engagement, après avoir juré d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité.

 

C'est la raison pour laquelle notre premier contact doit demeurer gratuit. Au terme de ce rendez-vous, si une action doit être engagée, ou si une consultation juridique approfondie s'avère nécessaire, je vous proposerai la rédaction d'une convention d'honoraires qui garantira la transparence des frais.

 

Le cas échéant, je prends en charge les dossiers couverts au titre de l'aide juridictionnelle, et vous aide à constituer le dossier. Je m'enquerrai aussi de votre potentielle protection juridique, civile ou professionnelle, garantie par nombre d'assureurs.

 

Que vous soyez un particulier ou le représentant légal d'une société, je mettrai toutes mes compétences au service de la défense de vos droits. »

 

LA CONVENTION D'HONORAIRES

Convention soumise au client, avant toute intervention

Règlement par provisions, au fur et à mesure de l’avancée du dossier

 

Facture détaillée, pour une parfaite transparence des honoraires

 

Possibilité de facilités de paiement, en plusieurs fois sans frais

Les honoraires varient selon :

 

· le type de procédure

· la complexité de l’affaire

· le résultat

· les coûts de fonctionnement du cabinet

 

LA GARANTIE DE

«PROTECTION JURIDIQUE»

Comprise dans beaucoup de contrats d'assurance

Prend généralement en charge :

 

· les honoraires de l'avocat

· les frais d'expertise

· les frais de procédure

Couvre tout ou partie de vos frais de justice :

 

· si vous demandez réparation pour un préjudice que vous estimez avoir subi

· si vous devez vous défendre, car un tiers estime avoir subi un dommage dont vous êtes responsable

Dès la première consultation, Maître Déborah Thierry vous invite à contacter votre assureur afin de vérifier qu'une protection juridique figure dans vos contrats (assurance carte bancaire, habitation, voiture, etc.).

 

Vous pouvez contacter dès maintenant votre compagnie d'assurance ou visiter le site Assurance Banque Epargne Info Service.

 

L'AIDE JURIDICTIONNELLE

Accordée par l’État aux personnes qui veulent faire valoir leurs droits en justice et qui disposent de faibles ressources

Peut être accordée :

 

· pour un divorce par consentement mutuel par acte sous signature privée contresigné par avocats

· pour un procès en matière gracieuse ou contentieuse (divorce contentieux, par exemple)

· pour une transaction

· pour faire exécuter une décision de justice

· à un mineur auditionné par un juge

· pour une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité

· pour une procédure de médiation

Attribuée aux deux conditions suivantes :

 

· vos ressources sont inférieures à un plafond

· vous ne disposez pas d'une assurance de protection juridique couvrant les frais (voir « Garantie de protection juridique »)
 

Maître Déborah Thierry répondra à vos questions et constituera, le cas échéant, votre dossier de demande d'aide juridictionnelle.


 

EN CAS DE DÉSACCORD AVEC VOTRE AVOCAT

Si vous rencontrez un désaccord avec votre avocat et qu'il persiste malgré les tentatives de

conciliation de l'une ou l'autre partie, plusieurs voies de recours s’offrent à vous :

Le différend porte

sur les honoraires

Le différend porte

sur un autre sujet